Bernard Jadot

Miniatuurvoorbeeld
Bernard Jadot

"Je suis certain que la signature électronique est plus sûre et plus fiable que la signature manuscrite"

Vous le savez : grâce à MyBroker, vos clients disposent non seulement de leurs données d'assurances en ligne mais, désormais, ils peuvent même signer électroniquement leurs contrats – avec un simple code PIN ! - via PortiSign on Mobile. Cette dernière évolution représente une véritable révolution car la signature 'PortiSign on Mobile' a la même valeur juridique qu'une signature manuscrite ! En d'autres termes, elle est incontestable. Après 12 mois sur le marché, le moment nous semblait idéal pour demander votre avis sur PortiSign on Mobile et l'évolution de MyBroker. Pour ce faire, nous nous sommes rendus chez Bernard Jadot de la sprl éponyme, en région bruxelloise.

MyBroker : un service inclus dans l'offre du bureau

Bernard Jadot utilise BRIO depuis son lancement et a immédiatement adopté MyBroker. Travaillant seul, il a facilement mis sa procédure au point pour donner l'accès à MyBroker : un changement intervient dans le contrat de l'un de ses clients ? Il doit régler un sinistre ? Quelle que soit l'intervention à effectuer, il en profite pour proposer MyBroker à son client. 

Cette méthode "au cas par cas" lui permet de jeter un œil au préalable sur les données dont il dispose et s'assurer que tout est en ordre. Il donne ainsi accès aux contrats, montre la dernière prime payée et toutes les informations relatives aux sinistres, dont, entre autres, les activités qui y sont liées : "C'est important et surtout très utile pour le client. Cela lui permet de savoir ce que je fais et "pour quoi" il paie."

Lorsqu'il a un nouveau client, il lui parle directement de MyBroker : "Je l'informe immédiatement qu'il peut avoir son dossier d'assurances en ligne. Je lui propose ensuite de télécharger l'application tant qu'il est au bureau. Ainsi, je peux l'aider lors de la première connexion."

Des clients contents d'avoir MyBroker

Si cela prend du temps à Bernard Jadot d'expliquer à ses clients ce qu'est MyBroker, cela porte ses fruits : "La plupart de mes clients trouvent très bien d'avoir une app pour leurs données d'assurances. A l'heure actuelle, j'ai donné accès à MyBroker à près de la moitié de mes clients et 70 à 80% d'entre eux l'ont activé. Dernièrement, des clientes ont eu besoin d'informations alors qu'elles étaient à l'étranger. Elles se sont connectées à MyBroker et ont pu avoir ce dont elles avaient besoin. Elles étaient enchantées !" 

Et la signature électronique ? Plus fiable que la signature manuscrite !

Aujourd'hui, qui dit avoir MyBroker, dit aussi avoir la possibilité de signer électroniquement ses documents. Une fonctionnalité que Bernard Jadot apprécie et fait apprécier à ses clients : "En ce qui me concerne, je suis certain que la signature électronique est plus sûre et plus fiable que la signature manuscrite." Il explique ainsi à ses clients qu'il n'est pas possible de modifier un document une fois signé électroniquement. "Quand vous paraphez cinq pages et signez la sixième, qui vous dit que personne ne va pas modifier les cinq premières pages ? Cela, c'est impossible à faire avec un document signé électroniquement. De plus, le document se trouve sur un serveur séparé. Il n’y a donc rien à craindre." Dans 7 cas sur 10, soit la proportion de ses clients ayant activé MyBroker, ses clients signent sans problème.

Assurément un gain de temps. Mais pas que !

Un avantage non négligeable de la signature électronique, c'est qu'elle permet de gagner pas mal de temps : elle est pratique et rapide, et surtout, elle intervient au bon moment, c'est-à-dire lorsque le courtier n'a plus de réelle plus-value, explique B. Jadot.

"En tant que courtier, nous voyons le client lorsque nous faisons l'étude de sa situation. Ensuite, nous prenons le temps de lui expliquer les tenants et aboutissants de ce que nous lui proposons. Dès lors, quand arrive le moment de la signature du contrat, nous n'avons plus de valeur ajoutée pour le client. L'étape de la signature ne requiert pas de le voir. La signature électronique permet donc de réaliser cette dernière étape rapidement, et cela, sans générer un envoi de papier, avec tout ce que cela implique." La signature électronique représente donc un gain de temps administratif mais aussi un gain financier certain.

Quel avenir pour MyBroker ?

Pour Bernard Jadot, MyBroker doit devenir une véritable plate-forme de communication avec le client : "Pour ma part, j'invite mes clients à me fournir les contrats qu'ils n'ont pas souscrits par mon intermédiaire afin de les mettre à disposition dans MyBroker. Plusieurs clients y ont réagi positivement et m'ont tout envoyé. Désormais, tous leurs dossiers d'assurances sont donc centralisés et accessibles pour eux dans MyBroker."

Et il ajoute : "MyBroker doit devenir un outil hyper complet. Il est donc intéressant que MyBroker continue d'évoluer. Je pense que l'app devrait avoir des fonctionnalités qui permettraient au client de l'utiliser pour autre chose que pour consulter ses données ; L'objectif étant que l'utilisation de MyBroker devienne un "réflexe" pour le client quand il pense assurances."

Pour ceux qui hésiteraient encore…

Surfer sur la vague mobile est nécessaire, voire même indispensable pour Bernard Jadot. Lorsque nous lui demandons pour quelle raison offrir MyBroker à ses clients, il nous répond sans hésiter : "Pour moi, l'application, c'est l'avenir. C'est comme cela qu'il faut travailler. Avec MyBroker, je suis certain d'avoir l'outil le plus avancé, le plus performant pour faire face à la concurrence. A ceux qui disent que les clients ne sont pas demandeurs, je réponds qu'un jour, le client va le demander. A ce moment-là, il faudra être prêt."

Quant à l'argument qui veut qu'en disposant tout le temps de ses données, le client peut plus facilement comparer les prix et partir, il le balaie d'un revers de la main. "Bien sûr, c'est vrai que le client va pouvoir comparer : c'est cela qu'il veut ! Mais pour moi, un client qui veut changer de courtier, il change. Par contre, si le client dispose de MyBroker et qu'il trouve cela sympa, c'est un service supplémentaire qui lui est offert. Il va alors peut-être hésiter à aller voir ailleurs."

Merci à Bernard Jadot pour cet entretien.