Témoignage de Didier Rolland

Miniatuurvoorbeeld
Didier Rolland

“La signature électronique, c’est l’avenir !”

Dès qu’il a entendu, lors de nos soirées Movie4You, qu’il était désormais possible de faire signer électroniquement n’importe quel document d’assurance, Didier Rolland, gestionnaire du bureau des Carmes à Wavre, n’a pas hésité une seule seconde : pour lui, « la signature électronique, c’est l’avenir ». 

Depuis que la signature électronique est possible pour tous les documents, Didier Rolland propose à ses clients, dès qu’il le peut, de signer par ce moyen, qu’il s’agisse d’une fiche client, du devoir d’information, d’une proposition ou encore d’un contrat. 

Les clients acceptent facilement cette nouvelle manière de signer. Il n’y a à ce sujet ni crainte ni résistance de leur part. « Les clients réagissent positivement : c’est une avancée technologique. Cela les intéresse, et donc, ils acceptent sans problème de signer avec leur carte eID », raconte Didier Rolland. Bien entendu, pour autant que le client connaisse son code PIN, car, il faut bien le reconnaître, aujourd’hui, c’est là que le bât blesse principalement : trop de gens méconnaissent encore leur code PIN.

La signature électronique: avantageuse à différents points de vue

«C’est d’abord pour le côté écologique et économique que je me suis lancé dans la signature électronique. Quand vous voyez le nombre de pages d’un contrat ou d’une proposition, c’est impressionnant. J’ai donc testé la signature électronique avec un premier client. Comme c’était assez facile, j’ai continué », poursuit Didier Rolland. Un petit bémol tout de même : la lourdeur de la procédure nécessaire pour intégrer un document signé dans BRIO4YOU. «On devrait pouvoir encore gagner plus de temps en intégrant facilement et directement le document au bon endroit dans BRIO4YOU. Pour le moment, je dois sauvegarder le document sur le PC avant de pouvoir l’annexer au dossier », poursuit Didier Rolland. (NDLR: Chez Portima, nous en sommes effectivement bien conscients et travaillons actuellement à alléger cette procédure). Néanmoins, il reste convaincu des avantages de la signature électronique. « J’attendais vraiment la signature électronique. Elle m’évite de devoir imprimer les documents et ensuite de les scanner. C’est pour moi, un gain de temps. Elle me permet de tout clôturer en présence du client, tout en restant dans le programme, c’est vraiment très pratique et facile. »

L’accès à MyBroker : la meilleure manière de fournir à votre client un document signé électroniquement mais aussi de lui faire savoir ce que vous faites pour lui

Une fois un document signé électroniquement, il n’a de valeur que s’il reste électronique. Si vous l’imprimez, il perd sa valeur : en effet, comment prouver que le document n’a pas été modifié après avoir été imprimé ou comment interpréter la signature apposée ? S’il reste électronique, vous saurez immédiatement à l’ouverture du document qu’il n’a pas subi de modifications depuis la signature : le cas échéant, vous recevrez immédiatement un message d’erreur.

Dans ce cadre, l’appli MyBroker est particulièrement pratique : dès qu’un document est signé avec la carte eID de votre client, vous pouvez le mettre à sa disposition dans MyBroker. Pour vous, c’est très facile, et pour votre client, cela lui évite de devoir sauvegarder localement ses divers documents d’assurances : tout est centralisé dans MyBroker.

De même, pour les documents moins ‘sensibles’, vous n’êtes plus obligé de les envoyer par e-mail à votre client pour qu’il les approuve : il vous suffit de les mettre à sa disposition dans MyBroker. Votre client pourra les signer facilement, de chez lui, via le bouton de confirmation.

Mais MyBroker, c’est encore plus que cela. Ainsi, notre appli vous permet aussi de répondre à l’une des exigences de Twin Peaks II : une plus grande transparence vis-à-vis de vos clients. A ce propos, Didier Rolland confirme : « Nous donnons systématiquement, à nos nouveaux clients, l’accès à MyBroker. Pour les clients existants, nous tenons d’abord à nous assurer que toutes les données sont en ordre avant de leur donner l’accès. Avec la nouvelle réglementation de Twin Peaks II et tout ce qui en découle, nous avons pris un peu de retard dans ce projet, mais notre objectif est bien de donner l’accès à MyBroker à tous nos clients. » Et dans ce cadre, la politique du bureau est simple : les clients ont accès à tout, qu’il s’agisse des documents sinistres, des contrats ou encore du journal d’activités. Et Didier Rolland de conclure : « Les clients ont le droit de demander ce que l’on fait pour eux. MyBroker est une bonne manière de le leur faire savoir. »

Une chose est sûre, avec la signature électronique et MyBroker, vous êtes paré pour l'avenir.

Merci à Didier Rolland pour cette interview.